Les topos de Taty

éditions Aladdin
 
On ne compte plus, aujourd’hui, les victimes d’épuisement chronique, qu’elles ressortissent à la fibromyalgie, à la spasmophilie, à la candidose, à l’hypoglycémie, à la sub-hypothyroïdie, au syndrome de fatigue chronique, à l’encéphalopathie myalgique ou à la mononucléose chronique.

Naturellement, c’est d’abord à la médecine ou à tout le moins à un thérapeute bien informé, que ces victimes font appel ou devraient faire appel.

Cela étant acquis, des stratégies complémentaires peuvent soutenir ou renforcer la santé, en douceur. L'une d'elles consiste à revisiter l’alimentation. Taty Lauwers, l’auteure de cet opuscule ironiquement intitulé Quand j’étais Vieille, a vécu une dizaine d'années de sous-vie avant de retrouver enfin par ses propres moyens le chemin de la santé et de l’énergie.

Ce tome propose un témoignage et quelques pistes, et non pas une solution-miracle ou encore un prêt-à-l’emploi. Ces pages s’adressent aux personnes qui choisissent d’assortir leur traitement ou leur thérapie de base par une prise en charge de leur patrimoine de santé, tout en douceur. Elles sont aussi conçues pour les thérapeutes, et même, de proche en proche à tous les professionnels concernés qu’intéresserait ce regard tout autre.

Un tout autre regard ? Oui… parce qu’il est bien rare qu’un thérapeute ait vécu, dans sa chair, cette forme de coma organique que constitue l’épuisement chronique. Il s’ensuit une tendance à surestimer la force vitale du patient, ce qui a pour effet de leur maintenir la tête sous l’eau de par un interventionnisme disproportionné.

À cet égard, ce guide d’un retour vers une seconde jeunesse pourrait peut-être aider ces professionnels à mieux adapter et nuancer leur stratégie thérapeutique par rapport à ce genre de patients - ce que je propose dans le topo expert conjoint à ce topo-ci (En finir avec le burn-out).

Feuilleter - Bonus - FAQ - Acheter